Page:Lissagaray - Les huit journees de mai, Petit Journal Bruxelles, 1871.djvu/8

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Avant-Propos


Cette première édition est un simple cadre que les témoins oculaires sont appelés à remplir. Notre but principal en la publiant est de réunir le plus de renseignements possible pour servir à l’histoire authentique des Journées de Mai.

Elles n’ont été jusqu’à présent racontées que par les vainqueurs. Nous espérions que quelque relation de dernière les barricades viendrait protester contre de ridicules récits. Après quatre mois, personne n’élevant la voix, c’est un devoir croyons-nous, de provoquer une enquête.

Nous l’avons aujourd’hui en produisant tous les faits que nous tenons de sources certaines.

Nous n’avons admis et n’admettrons que des témoignages directs, sévèrement contrôlés. Aussi nous ne faisons appel, pour l’édition prochaine, qu’aux seules dépositions des survivants