Page:Lubomirski - Le Nihilisme en Russie, 1879.djvu/93

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Le nihilisme est une plaie, il s’agit d’empêcher la gangrène ; il faut la panser, l’isoler, et, à la rigueur, tailler dans le vif pour sauver l’avenir du corps tout entier.

Note

Toutes les notes sont de l'auteur, à l'exception des notes 7, 8 et 11, qui précisent qu'il s'agit d'interprétations du manuscript de Gallica, en raison de fautes typographiques.