Page:Luzel - Contes populaires, volume 3, 1887.djvu/467

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


teau magique, I, 55, 56, 391 ; III, 212. — Qui produit l’oubli, H, 268. — Baisers à crapaud, couleuvre, salamandre ; II, 117. — Pour conclure un marche, II, 155, 157, 166. — Baisers de la Sirène à enfant nouveau-né, qui est de ce fait doué heureusement, II, 386.

Baptême. — Jeune homme métamorphosé en mouton par une Sorcière et rendu à sa forme première, en servant de parrain à l’enfant de sa sœur, III, 176, 177.

Barbauvert (Le géant), II, 355.

Barbe. — Vieillard avec une barbe de 500 ans, III, 288. — Fait sept fois le tour du corps, I, 244, 246.

Barrique d’or et d’argent, I, 199, 303.

Bâton qui a 500 compartiments dont chacun renferme un cavalier et son cheval, III, 7. — Avec lequel le héros fait sept lieues, à chaque pas, III, 98.

Bélier d’or (La Princesse du), I, 149. — Recherche de la Princesse, I, 150.

Biche sauvage allaitant deux enfants dans un bois, II, 34.

Biniou. — Qui fait danser, bon gré mal gré, ceux qui l’entendent, III, 9.

Bleu (Le Prince), III, 148.

Blondine (La Princesse), I, 177.

Boisseau pour mesurer de l’argent, III, 416.

Boite magique, II, 124, 126, 127, 136.

Boit-Tout, III, 301, 308.

Bossu, I, 387 ; II, 123, 219. — Bossu redressé, II, 148, 254. — Tué, ressuscité et redressé, II, 229. — Chargé de la bosse d’un autre, II, 255.