Page:Luzel - Contes populaires, volume 3, 1887.djvu/490

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


231, 232, 248, 377, 397 ; II, 151, 319, 332 ; III, 56, 58, 83, 126, 127, 132, 139. — Vieille aux dents longues et dont la langue fait neuf fois le tour de son corps, III, 168. — Vieille qui renverse un château, en prononçant une formule magique, III, 170, 248, 249, 250, 280.— Petite-Vieille, III, 408.

Violon qui fait danser, bon gré mal gré, tous ceux qui l’entendent, et qui ressuscite les morts, III, 315, 418.

Vipère (Morsure de). II, 109. — Léchant la plaie qu’elle a faite, pour la guérir, II, 110.

Volantes (Femmes), quittent leurs peaux emplumées, pour se baigner, II, 349, 351, 360. — Habitent un château retenu par quatre chaînes d’or au-dessus de la mer, II, 359. — Le héros enlève le vêtement de plumes de l’une des filles du Magicien, et ne le lui rend qu’à la condition qu’elle le portera jusqu’au château de son père, II, 351. — Il quitte le château du Magicien, en emmenant la plus jeune de ses filles, II, 354, 359. 360.

Voyages à travers l’air, I, 16, 20, 53, 36, 101, 152, 287 ; II, 111, 359.


W


Wignavaou (épouvantail), III, 412


________