Page:Luzel - Gwerziou Breiz-Izel vol 1 1868.djvu/20

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


OBSERVATIONS

Page 16, vers 5.

pe ma broget. Le mot broget, que je n'ai pas traduit, doit être une altération pour droged, qui signifie robe d’enfant, selon Dom Le Pelletier, et robe de femme, selon le père Grégoire de Rostrenen.


Page 108 et suivantes.

Sabstituer le mot orpheline à mineure.


Page 219, vers 18 et 19.

Ces deux vers me semblent devoir être rétablis comme suit :

Weleur roudou hi daoulinn er mein-bez, dre ar gwad ;
Weleur roudou hi daoulinn, dre Y gwad, war ar mein-be.


Page 929, vers 27 et 28.

Mon ami M. Sauvé me fait remarquer que ces deux vers, que je n’ai pas compris, et que j’ai crus interpolés, deviennent très-clairs en substituant le mot gwad, sang, à c’hoad, bois, dans le premier vers :

Me oa ruillet, diruillet dre ’r gwad.
Allas! Doue me oa kousket mad.


Page 227, à la note.

Les mois ur marc'h rouan, doivent se traduire par : un cheval rouan. On appelle ainsi un cheval â poil blanc, gris et bai.


Page 407, à la note.

Au lieu de : Yves Gélard, lire : Kloarek Kerversault.


Page 480, à la note.

Ce ne fut pas La Fontenelle qui pilla le château de Mézarnou, mais bien le capitaine royaliste Du Liscoat, ainsi que l’établit un document curieux publié par M. Le Men, dans la Revue de Bretagne et de Vendée.


Page 489, à la note.

On m’avertit qu’il existe une famille de La Villaudry dans le département du Morbihan, dans les environs d’Auray, je crois.


Page 499, à la note, ligne 5.

Après ces mots : « en voici une copie littérale, » ajouter : « que vous traduirez comme vous l’entendrez. »


Page 527, ligne 4.

Au lieu de : trouve son frère-beau, frère de la marquise,
lisez : trouve son frère-beau, frère du marquis,


_________