Page:Mémoires de physique et de chimie de la Société d’Arcueil - Tome 1.djvu/154

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
139
sur l’éther muriatique.

pays une découverte qui, plusieurs années auparavant, avoit été faite dans un autre, et cela parce que malheureusement tous les savans ne parlent pas la même langue, et que les ouvrages des uns ne sont point toujours, il s’en faut de beaucoup, traduits dans la langue des autres. C’est ce qui est notamment arrivé pour celui de Gehlen.