Page:Mémoires de physique et de chimie de la Société d’Arcueil - Tome 1.djvu/297

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

DESCRIPTION

D’UN MANOMÈTRE

Avec lequel on peut reconnoître les changemens qui surviennent dans l’élasticité et dans la composition d’un volume d’air déterminé.
Par M. C. L. Berthollet.


On a donné le nom de manomètre à différens instrumens que l’on a imaginés pour reconnoître les différences de densité des couches de l’air atmosphérique ; car on ne peut déterminer par le baromètre les variations qui dépendent de la chaleur et de l’état hygrométrique.

Otto de Guerike décrivit déja un manomètre, que Boyle donna ensuite comme étant de son invention ; mais ni l’un ni l’autre n’en distingua