Page:Métais - Cartulaire de Notre-Dame de Josaphat, tome 2.djvu/40

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


ABBATIAE SANCTAE-MARIAE DE JOSAPHAT 35

phat xii denarios censuales quos idem monachi pro decima de iuevi i michi et heredibus meis annuatim reddere tenebantur. In cujus rei testimonium eisdem monachis dedi présentes litteras sig’iili meimunimine connrmatas, anno Domini M CC XXL mense decembri.
M. 5418 (Gaignières), f. 82.

CGCLXXXVII
1221, (N. 8. 1222.) janvier.
Cession par Mlles de Mesnil-Simon, de 20 sols parisis de rente sur les cens que lui devaient Etienne de Bourainville, le prieur de Flins et Jean de Merelial.
Donatio XX solidorum parisiensium a Milone.
Ego Milo de Mesnilio-Symonis, miles, notum facio universis presentem paginam inspecturis, me ob salutem anime mee et Erm enhardis uxoris mee et omnium antecessorum meorum, dedisse abbatie Béate-Marie de Josaphat in puram et perpetuam elemosinam viginti solidos Parisiensium in festo beati Martini hyemalis percipiendos, vidélicet decem solidos Parisiensium annui census quos debet mihi Stephanus de Bouranvilla2, duos vero solidos quos mihi debebat prior de Felins, eisdem quitto et remitto, alios vero octo solidos dicti monachi percipient annuatim in censibus quos clebet mihi Johannes de Merelial~. De illis vero viginti solidis dicti loci monachi habebunt decem

Déjà, en 1212 ce même «Milo du Mesnil, écuyer, donnait à Josaphat pour prendre après son décès 20 sols, à condition que Renée, son épouse, aura pour sa dot pendant son vivant la moitié desd. 20 sols à prendre savoir 5 sols sur un fief à Mondreville dont le cens est de 5 sols, 8 sols que doit Jean Milterent pour la terre que ledit Mile lui a ensemencée, et 2 de cens que lui devoit la maison de Fleins et 5 sols que lui devait le pré des Epinettes. Archives départementales d'Eure-et-Loir/ inventaire manuscrit. On remarquera que sa femme est appelée non pas Ermengarde mais Rosie. C’est aussi le nom qu’elle prend dans un acte de revendication date de février 1225 JN. S. 1226i.
Stephanus de Borrivilla, Borriavilla (charte de confirmation de son neveu Nivard, 1229).
s in festo sancti Remigii (Ibidem).
« Johannes de Mireletis s Ibidem i.