Page:Mac-Nab - Chansons du Chat noir, Heugel.djvu/108

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



À Chatou, près d’ la rivière,
Je me transporte aussitôt ;
Mais j’ me dis : « L’eau n’est pas claire,
Allons nous baigner plus haut. »

Je marche et j’arrive en face
Du dépotoir de Saint-Ouen ;
Alors je fais un’ grimace,
La Seine est jaun’ comme un coing.

Chansons-du-chat-noir-p104.png

Je r’mont’ le cours de la Seine
Toujours sur le bord de l’eau,
En m’ disant tout bas : « Pas d’ veine,
Allons nous baigner plus haut ! »

Plus haut, près du pont d’Asnières,
J’ m’apprête à faire un plongeon ;
Mais le fleuv’, chos’ singulière.
Est plus noir que du charbon !