Page:Mac-Nab - Chansons du Chat noir, Heugel.djvu/117

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



VÆ SOLI !


Chansons-du-chat-noir-p113.png

Qu’il est doux d’être deux, de sentir dans sa main
Frissonner une main que l’amour a bénie !
Qu’il est doux d’être deux, deux hier, deux demain,
Deux toujours au banquet d’amour et d’harmonie !