Page:Mac-Nab - Chansons du Chat noir, Heugel.djvu/35

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



UN BAL À L’HÔTEL DE VILLE


Chansons-du-chat-noir-p31.png


Un soir j’ dis à ma femm’ : « Faudrait
        Qu’ j’aille à l’hôtel de ville :
Y’a z’un bal épatant, paraît
        Qu’on n’ s’y fait pas trop d’ bile ! »
            « Mais, mon homm’, qu’ell’ dit,
            Tu n’as pas d’habit ! »
        « Bah ! c’est pas ça qui m’ gêne :
            Pass’ moi mon complet
            Qu’ t’ as rafistolé
        Pour la noce à Ugène ! »