Page:Maine - Le Droit international - La Guerre.djvu/76

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


II


AUTORITÉ ET SANCTION.


Dans la seconde moitié de notre leçon dernière, je me suis efforcé d’établir trois propositions que je regarde comme d’une extrême importance pour une étude intelligente du Droit international. La première est que la façon dont ce Droit a acquis son autorité sur une grande partie de l’Europe, représente une étape récente du mode d’expansion qui a valu également au Droit romain son autorité sur la même partie du monde, ou peu s’en faut. J’ai dit ensuite que ce mode d’expansion n’offrait guère d’analogie, ou mieux n’offrait aucune analogie, avec ce que l’on entend aujourd’hui par le mot « législation, » et qu’il consistait plutôt dans la réception en bloc d’un corps de doctrine enseigné par des esprits d’une trempe ou d’une éducation spé-