Page:Malato - Philosophie de l'Anarchie, Stock, 1897.djvu/17

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


PHILOSOPHIE DE L’ANARCHIE




CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES


Au sein de la révolution politique du siècle dernier, apparut le germe d’une révolution économique ultérieure. Jacques Roux, Chaumette, les Hébertistes et, plus tard, Babeuf avec ses amis, firent entendre le cri des revendications sociales. Ce socialisme hâtif, à peine compris par quelques-uns, ne pouvait triompher alors, mais, grâce à ces généreux précurseurs, il devint le mot d’ordre du siècle d’évolution qui suivit et, aujourd’hui, il tend à s’imposer.

Tout indique qu’il en sera de même de l’anarchie : pressentie par Proudhon, affir-