Page:Malato - Philosophie de l'Anarchie, Stock, 1897.djvu/27

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


une Commune, un Comité de Salut public et quatorze armées, pas une de plus, pas une de moins ; Robespierre et Saint-Just devront ressusciter et qui sait si ces pasticheurs ne pousseront l’amour de l’analogie jusqu’à vouloir porter leur tête sur le billot de la guillotine !

La grande erreur des esprits superficiels est de s’imaginer qu’après l’accomplissement de leur idéal à eux, l’humanité n’aura plus d’idéal à poursuivre. C’est ainsi que les républicains opportunistes, traités d’exagérés par les monarchistes, traitent d’exagérés les républicains radicaux, lesquels décernent cette même épithète aux possibilistes, lesquels l’appliquent aux anarchistes.

On peut dire, sans crainte de paradoxe, que tout homme est à la fois le réactionnaire d’un autre homme et le révolutionnaire d’un autre encore. Les conceptions les plus avancées n’ont été jusqu’ici que des étapes, des points de repère. Par exemple, de la famille à la tribu ou à la com-