Page:Martel - Les Cévennes et la région des causses, 1893.djvu/405

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
398
les cévennes

E. — TRENTE JOURS

Comme IV D, en ajoutant : environs de Vais, Florac, Runes et Lozère, Creissels et Roquefort, le Larzac et Sorbs, etc.

CINQUIÈME SÉRIE. — DE LODÈVE

Au choix, l’un des précédents itinéraires, en gagnant préalablement, soit en chemin de fer Mende ou Millau, soit en voiture Millau (par le Larzac) ou Ganges (par la Vis), en une journée.

Voici le tarif des bateaux du Tarn.

1° Service Saint-Jean (à Sainte-Énimie), Bernard (à Saint-Chély), Casimir Monginoux (à la Malène), et Alphonse Solanet (aux Vignes) :

De Sainte-Enimie à Saint-Chély ...... 8 fr,50 ¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤$ 8 fr, 50

De Saint-Chély à la Malène......

8 fr. 50

De la Malène aux Vignes..........

10 fr. »

Des Vignes au Rozier........

15 fr. »

Total.........

42 fr. »

2° Service Justin Malaval (à Sainte-Énimie) et Justin Monginoux (à la Malène) :

De Sainte-Énimie à la Malène

13 fr. »

De la Malène aux Vignes..........

13 fr. »

Des Vignes au Rozier...........

16 fr. »

Total

42 fr. »

La descente totale du Tarn ne se fait pas sur la même barque, car les barrages forcent à. en changer quatre fois (Pougnadoires, Hauterive, la Malène et les Vignes) ; en conséquence, il importe de prévenir vingt-quatre heures d’avance Saint-Jean ou Justin Malaval à Sainte-Enimie pour que les bateaux de relai se trouvent prêts d’avance : autrement on risquerait de prendre les bateliers au dépourvu et d’attendre plusieurs heures. Cette précaution ne saurait en aucune façon être négligée.

Quant aux routes praticables aux voitures suspendues, elles sont indiquées d’une façon précise sur la carte générale de la région des Causses jointe au présent volume.

Il y a des courriers ou voitures publiques peu confortables de Langogne à Mende, de Mende à Florac, de Florac à Anduze, de Florac à Meyrueis, de Meyrueis à Peyreleau et Millau, de Millau à Saint-Jean-du-Bruel et au Vigan, de Pont-d’Hérault (chemin de fer de Ganges et du Vigan) à Valleraugue, d’Aniane à Clermont-l’Hérault, de Saint-Paul-leJeune aux Vans (Bois-de-Païolive), du Monastier au Puy (Haute-Loire), etc., etc.

On verra dans le Guide Miriam, édité à Mende, en vente à Paris au Club alpin, l’indication des hôtels, qui ne saurait trouver place ici.

Pour Montpellier-le-Vieux, on se procurera un ou deux mulets à la Roque-Sainte-Marguerite et des chevaux à Peyreleau.

Les grottes de Ganges et de Dargilan sont fermées : si l’on veut les visiter, il faut prévenir un jour d’avance pour la première M. Chanson, à Ganges (Hérault); pour la deuxième Louis Armand, serrurier à Aguessac (Aveyron), qui a fait les travaux d’aménagement, ou Emile Foulquier, à Peyreleau (Aveyron).

Avis : s’éclairer avec des bougies et du fil de magnésium, et non pas avec des torches et des feux de Bengale. (V. p. 149.)

Cartes de l’état-major au 80,000e : feuilles 185, Saint-Flour (Garabit) : 186, le Puy