Page:Martin - Histoire des églises et chapelles de Lyon, 1908, tome I.djvu/416

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
364
histoire des églises et chapelles de lyon



associés et notice de l’œuvre. (À la fin :) Lyon, imp. catholique, sans date, in-32, 2 parties, 79 p.-1 f.-14 p.

Institut de l’Adoration-Réparatrice, agrégation de l’Adoration-Réparatrice, règlement et cérémonial. Tournai, société S. Jean l’évangéliste, Desclée, Lefebvre et Cie, sans date, in-32, viii-39 p.

Notice sur l’Institut de l’Adoration-Réparatrice. Maison-Mère, Paris, sans date, in-8, 12 p.

Annales catholiques, 15 avril 1876, 22 septembre, 10 et 17 novembre 1877 et 3 août 1878.

Sermon donné le 22 février 1879 dans la chapelle de l’Adoration-Réparatrice, rue Henri IV, 10, pour la clôture de l’octave annuelle de réparation, par M. l’abbé James Comdamin, professeur à la Faculté des lettres de l’Université catholique. Lyon, imp. catholique. 1870, in-8, 19 p.

L’Adoration-Réparatrice à Lyon, extrait de l’Écho de Fourvière, nos des 22 et 29 mai 1880, par Joseph Blanchon, souvenir de la retraite de 1880, offert par les dames zélatrices aux associés et aux amis de l’œuvre. Lyon, imp. catholique, 1880, in-32, 39 p.

Constitutions des sœurs de l’Adoration-Réparatrice. Solesmes, imp. Saint-Pierre, 1886, in-32, 2 f.-224 p.

Vie de la mère Marie-Térèse, fondatrice de la congrégation de l’Adoration-Réparatrice, par Mgr d’Hulst, recteur de l’Institut catholique de Paris, quatrième édition. Paris, librairie Poussielgue, 1887, in-18, xii-154 p., portrait.

Une sœur de fra Angelico, étude biographique et artistique sur la révérende mère Marie-Thérèse du Cœur de Jésus, fondatrice de la congrégation de l’Adoration-Réparatrice, par M. le chanoine Jules Didiot, de l’Université catholique de Lille. Lille, Desclée, de Brouwer & Cie, 1900, in-32, 46 p.-1 f., portrait.

Institut de l’Adoration-Réparatrice, fondation de Lyon, 1851, 29 janvier 1901. Lyon, imp. Emmanuel Vitte, 1901, in-16, 3 f.-25 p.

MARIE-AUXILIATRICE

Œuvre de Marie-Auxiliatrice, place Saint-Clair, 1, 229e société de secours mutuels, autorisée le 10 février 1877, demoiselles employées dans le commerce, assemblée générale du 26 avril 1893, compte rendu de l’exercice 1892. Lyon, Mougin-Rusand, in-8, 27 p. — Compte rendu annuel.

La fondatrice des sœurs de Marie-Auxiliatrice, par l’abbé Théloz, chanoine honoraire de Belley, supérieur du petit séminaire de Meximieux, ouvrage béni par s. ém. le cardinal Richard, archevêque de Paris, et approuvé par nn. ss. les évêques de Nîmes et de Belley. Lyon, Vitte, 1894, in-16, 5 f.-419 p., portrait.

MARIE-THÉRÈSE

La fondatrice des sœurs de Marie-Auxiliatrice, par l’abbé Théloz, chanoine honoraire de Belley, supérieur du petit séminaire de Meximieux, ouvrage béni par s. ém. le cardinal Richard, archevêque de Paris, et approuvé par nn. ss. les évêques de Nîmes et de Belley. Lyon, Vitte, 1894, in-16, 5 f.-419 p., portrait.

Vie de la bonne mère Marie de Jésus, née Sophie Brochet de la Rochetière. fondatrice et première supérieure générale des religieuses de Marie-Thérèse, solennellement reconnues et approuvées par s. s. Grégoire XVI, bref du 25 avril 1835, par l’abbé James Condamin, professeur à l’Université catholique de Lyon. Lyon, Vitte, 1897, in-8, xxxviii p.-l f.-717p., portrait.

INCURABLES

Notice historique sur l’établissement de charité des jeunes filles incurables, rue de l’Abbaye-d’Ainay, 1, par M. l’abbé Sève, aumônier de l’hôpital militaire de Lyon, chanoine honoraire de Nancy. À l’établissement, et chez Louis Perrin, imprimeur, 1836, in-8, 2 f.-179 p.-2 f.

La ville des aumônes, tableau des œuvres de charité de la ville de Lyon, par l’abbé Nicolas Bez. Lyon, librairie chrétienne, 1840, in-8, 282 p.

Théodore Perrin, Notice biographique sur Louise-Adélaïde Perrin, fondatrice de l’établissement des jeunes filles incurables de Lyon. Lyon, Girard et Josserand, 1852, in-8, 19 p. Extrait du Journal des bons exemples.

Rapport sur le concours ouvert par l’Académie des sciences, belles-lettres et arts de Lyon, pour l’éloge de Mlle Adélaïde Perrin, fondatrice de l’œuvre des jeunes filles incurables, lu à la séance publique du 22 décembre 1874, par M. Louis Guillard, chef de l’institution du Verbe-Incarné, ex-président de l’académie, etc. Lyon, imp. Louis Perrin, Alf.-Louis Perrin & Marinet, succ., 1875, in-8, 26 p.

Compte rendu de l’établissement de charité des jeunes filles incurables, rue de Jarente, 6, fondé en 1819, par Mlle Adélaïde Perrin. Exercice 1896, assemblée générale du 1er avril 1897. Lyon, imp. Emmanuel Vitte, 1897, in-16, 18 p.-1 f. — Publication annuelle.