Page:Martin - Histoire des églises et chapelles de Lyon, 1908, tome II.djvu/159

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
143
notre-dame de la platière

quadrangulaire, flanquée aux angles de quatre cornes ; il offre une grande similitude avec celui d’Ainay, construit à la même époque ; mais, si l’on admet l’exactitude des documents indiqués, il est plus élégant, la tour est moins massive, la flèche plus élancée. Le sanctuaire se termine par une petite abside à pans coupés, éclairée de trois fenêtres à plein cintre.

Église et cloître de La Platière (Restitution de M. Rogatien Lenail.)

L’année 1243 fut célèbre dans les fastes de La Platière. Le pape Innocent IV, qui avait été chanoine de Lyon, vint chercher dans cette ville un refuge contre les persécutions de