Page:Martin - Histoire des églises et chapelles de Lyon, 1908, tome II.djvu/394

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
372
histoire des églises et chapelles de lyon

BLIE, SAINT-BENOÎT

Arrest du conseil d’étal du roi, qui ordonne que par le sieur archevêque de Lyon, il sera procédé à la suppression du prieuré de Blies, ordre de saint Benoît, situé dans la ville de Lyon, en la forme portée par ledit arrêt du 10 octobre 1750, extrait des registres du conseil d’État. Lyon, P. Valfray, 1752. — Décret de son éminence monseigneur le cardinal de Tencin, archevêque et comte de Lyon, portant suppression du titre du prieuré régulier de Notre-Dame-des-Anges de Blies en Bugey, ordre de saint Benoît & de la conventualité dans le monastère de Blies, situé dans la ville de Lyon ; de même que l’union des biens, meubles & immeubles, droits, fruits Prévenus desdits prieuré & monastère, au chapitre régulier des nobles chanoinesses de Neuville en Bresse, aux charges et conditions y énoncées, du 21 septembre 1751, in-4°, 2 parties, 22 et 20 p.

Les anciens couvents de Lyon ; par l’abbé Ad. Vachet, missionnaire de Lyon, de la maison des Chartreux. Lyon, E. Vitte, 1895, in-8, 3 f.-662 p.-l f., grav. — Pag. 139-41, notice sur Blie ; pag. 145-60, notice sur Saint-Benoît.

SŒURS DES AVEUGLES

[Castellan (D.), Les Jeunes aveugles de Lyon-Vaise, chemin Saint-Simon, 12. — Happorl par M. l’abbé D. Castellan, directeur des instituts des jeunes aveugles et des sourds-muets de Marseille, in-8°, 20 p.