Page:Martin - Le Nouveau Testament, 1861.djvu/133

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


44 En vérité, je vous dis qu’il l’établira sur tout ce qu’il a.

45 Mais si ce serviteur-là dit en son cœur : Mon maître tarde long-temps à venir, et qu’il se mette à battre les serviteurs et les servantes, et à manger, et à boire, et à s’enivrer,

46 le maître de ce serviteur viendra au jour qu’il ne l’attend point, et à l’heure qu’il ne sait point, et il le séparera, et le mettra au rang des infidèles.

47 Or le serviteur qui a connu la volonté de son maître, et qui ne s’est pas tenu prêt, et n’a point fait selon sa volonté, sera battu de plusieurs coups.

48 Mais celui qui ne l’a point connue, et qui a fait des choses dignes de châtiment, sera battu de moins de coups ; car à chacun à qui il aura été beaucoup donné, il sera beaucoup redemandé ; et à celui à qui il aura été beaucoup confié, il sera plus redemandé.

49 Je suis venu mettre le feu en la terre ; et que veux-je, s’il est déjà allumé ?

50 Or j’ai à être baptisé d’un baptême ; et combien suis-je pressé jusqu’à ce qu’il soit accompli ?

51 Pensez-vous que je sois venu mettre la paix en la terre ? Non, vous dis-je, mais plutôt la division.

52 Car désormais ils seront cinq dans une maison, divisés, trois contre deux, et deux contre trois.

53 Le père sera divisé contre le fils, et le fils contre le père ; la mère contre la fille, et la fille contre la mère ; la belle-mère contre sa belle-fille, et la belle-fille contre sa belle-mère.

54 Puis il disait aux troupes : Quand vous voyez une nuée qui se lève de l’Occident, vous dites d’abord : La pluie vient ; et cela arrive ainsi.

55 Et quand vous voyez souffler le vent du Midi, vous dites qu’il fera chaud ; et cela arrive.

56 Hypocrites, vous savez bien discerner les apparences du ciel et de la terre ; et comment ne discernez-vous point cette saison ?

57 Et pourquoi aussi ne reconnaissez-vous pas de vous-mêmes ce qui est juste ?

58 Or quand tu vas au magistrat avec ta partie adverse, tâche en chemin d’en être délivré ; de peur qu’elle ne te tire devant le juge, et que le juge ne te livre au sergent, et que le sergent ne te mette en prison.

59 Je te dis que tu ne sortiras point de là jusqu’à ce que tu aies rendu la dernière pite.

CHAP. XIII.

Jésus-Christ exhorte à la repentance à l’occasion des Galiléens massacrés et du figuier coupé ; guérit une femme malade au sabbat ; compare le royaume de Dieu au grain et au levain, exhortant à y entrer par la porte étroite, et criant malheur sur Jérusalem.


EN ce même temps, quelques-uns, qui se trouvaient là présens, lui racontèrent ce qui s’était passé touchant les Galiléens, desquels Pilate avait mêlé le sang avec leurs sacrifices.

2 Et Jésus répondant, leur