Page:Martin - Le Nouveau Testament, 1861.djvu/53

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


30 Et alors le signe du Fils de l’homme paraîtra dans le ciel. Alors aussi toutes les tribus de la terre se lamenteront en se frappant la poitrine, et verront le Fils de l’homme venant dans les nuées du ciel, avec une grande puissance et une grande gloire.

31 Et il enverra ses anges, qui avec un grand son de trompette assembleront ses élus des quatre vents, depuis l’un des bouts des cieux jusqu’à l’autre bout.

32 Or apprenez cette similitude prise du figuier ; quand ses branches sont déjà en sève, et qu’il pousse des feuilles, vous connaissez que l’été est proche.

33 De même, quand vous verrez toutes ces choses, sachez que le Fils de l’homme est proche, et qu’il est à la porte.

34 En vérité, je vous dis que cette génération ne passera point, que toutes ces choses ne soient arrivées.

35 Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.

36 Or, quant à ce jour-là, et à l’heure, personne ne le sait, non pas même les anges du ciel, mais mon Père seul.

37 Mais comme il en était aux jours de Noé, il en sera de même de l’avénement du Fils de l’homme.

38 Car, comme aux jours avant le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient, et donnaient en mariage jusqu’au jour que Noé entra dans l’arche ;

39 et ils ne connurent point que le déluge viendrait, jusqu’à ce qu’il vint, et les emporta tous ; il en sera de même de l’avénement du Fils de l’homme.

40 Alors deux hommes seront dans un champ ; l’un sera pris, et l’autre laissé.

41 Deux femmes moudront au moulin ; l’une sera prise, et l’autre laissée.

42 Veillez donc ; car vous ne savez point à quelle heure votre Seigneur doit venir.

43 Mais sachez ceci, que si un père de famille savait à quelle veille de la nuit le larron doit venir, il veillerait, et ne laisserait point percer sa maison.

44 C’est pourquoi vous aussi tenez-vous prêts ; car le Fils de l’homme viendra à l’heure que vous n’y penserez point.

45 Qui est donc le serviteur fidèle et prudent, que son maître a établi sur tous ses serviteurs, pour leur donner la nourriture dans le temps qu’il faut ?

46 Bienheureux est ce serviteur que son maître en arrivant trouvera agir de cette manière.

47 En vérité, je vous dis qu’il l’établira sur tous ses biens.

48 Mais si c’est un méchant serviteur, qui dise en lui-même : Mon maître tarde à venir ;

49 et qu’il se mette à battre ses compagnons de service, et à manger et à boire avec les ivrognes ;

50 le maître de ce serviteur viendra au jour qu’il ne l’at-