Page:Massicotte - Faits curieux de l'histoire de Montréal, 1922.djvu/128

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


occupé, au lendemain des incendies du 8 et du 9 juillet 1852 par des orphelins et des personnes infirmes ou âgées, sous les soins de Mlle Laferté, puis de Mlle Benoit. Les sœurs Grises acceptèrent cet hospice le 23 décembre 1853 et en prirent possession le 4 janvier suivant (Ann. de V.-M., I, 64). Le 28 avril 1854, les fondateurs en font l’abandon définitif (Ann. de V.-M., II, sup. 54).

1852 — Achat du shérif, par M. Berthelet, pour Mgr l’évêque de Montréal, au prix de $16,000 du Baptist College, rue Guy, dans le but d’y établir l’hôpital Saint-Patrice. Cette institution fut confié le 31 mai 1852 aux Hospitalières de l’Hôtel-Dieu.

L’édifice fut converti en pensionnat (Mont-Sainte-Marie) par les sœurs de la Congrégation de Notre-Dame, le 8 septembre 1860 (Ann. de V.-M., I, 150). Il est possible que M. Berthelet ait contribué de sa bourse à l’achat de 1852.

1859-60 — Mlle Thérèse Berthelet fournit $19,400 pour la construction de l’aile nord-ouest du couvent des sœurs de la Providence et M. A.-O. Berthelet, la somme de $4,000. (Ann. de V.-M., I, 82).