Page:Maupassant - Œuvres posthumes, I, OC, Conard, 1910.djvu/11

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


AVERTISSEMENT

DES ÉDITEURS DE L’ÉDITION ORIGINALE.


Nous entreprenons aujourd’hui la publication des œuvres inédites de Guy de Maupassant. Elles comprennent des contes, des nouvelles, des chroniques, des études littéraires qu’une mort précoce et brutale l’a empêché de réunir lui-même en volumes.

On trouvera, au cours de ce premier recueil, quelques contes dont Maupassant a plus tard repris et développé l’idée dans certains de ses livres ; ils ont ici leur place naturelle, car, outre l’intérêt qu’ils présentent par eux-mêmes, ils permettront aux admirateurs fidèles de Maupassant de suivre et d’étudier de plus près l’évolution de sa pensée.

En publiant ces pages retrouvées dans ses papiers et classées par lui, et en les offrant au public, nous avons conscience de bien servir la mémoire et la gloire du grand écrivain.