Page:Maupassant - La belle Ernestine (extrait de Gil Blas, édition du 1882-08-01).djvu/3

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche