Page:Maupassant - Pot-pourri, paru dans Le Gaulois, 3 janvier 1883.djvu/17

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.

boireau

Le roi des hommes !

(Forget invite à déjeuner l’abbé Chatel après la cérémonie. L’abbé accepte avec entraînement, Forget perd la tête de joie : « J’étais content, vois-tu, j’ l’aurais embrassé si j’eus osé… J’avoue sur ça que j’y ai serré la main et de bon cœur. » )

boireau

Tu l’ devais. Hein, qué brave homme.

forget

Je l’ regarde comme mon s’ cond père. — Et ma femme, faut la voir, ma femme avec lui. Il y dit des choses, vois-tu, mais des choses… — qu’un sapeur en rougirait.

· · · · · · · · · · · · · · ·

On pourrait rougir aussi aux confessions publiques de l’Armée du Salut.

Église de l’abbé Chatel, église de l’abbé Loyson, église de la jolie générale anglaise, tout cela se vaut, à peu près.

guy de maupassant