Page:Maupassant Bel-ami.djvu/417

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


découverts, ses lunettes restant relevées sur le front, et il se disait : — Oui, il ira loin, le gredin.

Georges se releva : — Je vais rédiger l’écho. Il faut le faire avec discrétion. Mais vous savez, il sera terrible pour le ministre. C’est un homme à la mer. On ne peut pas le repêcher. La Vie Française n’a plus d’intérêt à le ménager.

Le vieux hésita quelques instants, puis il en prit son parti : — Faites, dit-il, tant pis pour ceux qui se fichent dans ces pétrins-là.