Page:Meilhac et Halévy - Théâtre, IV.djvu/319

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


s’arrête et change de ton.) Si vous le voulez, madame, je ferai remettre à cette personne les bagues et la lettre.


LA BARONNE.

C’est entendu.


Scène XII

Les Mêmes, MÉTELLA.



ALPHONSE, entrant.

Monsieur, monsieur !…


GARDEFEU.

Qu’est-ce que c’est ?


ALPHONSE, bas, à Gardefeu.

Mademoiselle Métella, monsieur…


GARDEFEU, à part.

Métella !


LA BARONNE.

Eh bien ! monsieur, qu’arrive-t-il encore ?


GARDEFEU, très troublé.

Mais rien du tout, madame, rien du tout.

Métella entre par le fond.


MÉTELLA, à part.

Qu’est-ce que je vois ?


GARDEFEU, essayant de reprendre son sang-froid.

Tenez, madame, voici justement la personne qui logeait ici avant vous.


LA BARONNE, saluant.

Madame…


MÉTELLA, saluant.

Madame…