Page:Meister - Betzi.djvu/55

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



CONVERSATION


D’un Républicain constitutionnel et de
Milord Slow 1.




Le Républicain.

Je n’ai pas oublié, Milord, combien l’on s’est permis chez vous et de bonnes et de mauvaises plaisanteries sur notre feue 2 Démocratie royale.

Milord.

Mais aujourd’hui vous n’en gardez, j’espère, plus de rancune.

Le Républicain.

Pas autrement, puisque tout amers qu’étaient vos sarcasmes et toutes