Page:Mendès - Philoméla, 1863.djvu/227

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
211
pantéleia


« Pantéleïa, disait la Lune au front dolent,
Sœur des étoiles d’or, tes farouches prunelles
Effaceraient l’éclat du Sirius brûlant !

Fille du ciel, remonte aux sphères maternelles,
Et l’homme émerveillé nommera de ton nom
L’étoile qui luira belle parmi les belles ! »

Mais Pantéleïa, calme, a fait signe que non !