Page:Michaud - Biographie universelle ancienne et moderne - 1811 - Tome 20.djvu/464

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Bâ!e, 1716, in-8º. Cette Dissertation précède le Recueil des lettres choisies de Christ. Weiss. II. Scriptores rerum Lusaticarum anliqui et recentiores, Leipzig, 1719, 2 vol. in-fol. Cette collection renferme des pièces assez curieuses, et devenues rares ; elle est estimée. III. Historia juris Romano-Justinianei chronologica, ibid., 1720; tom. ii, 1724, in-1º. On a reimprimé le ier volume en 1754, avec des additions considérables. IV. Commentatio juris canonici de cæmeteriis ex urbibus tollendis, ibid., 1729, in-8º.; nouvelle édition, publiée pir Jean-Louis Uhl, Francfort, 1775, in-8º. V. Nova scriptorum ac monumentorum partim rarissimorum, partim ineditorum collectio, ibid., 1731-33, 2 vol. in-4º. VI. Bibliotheca juris publici Germanici, secundum materiarum argumenta, Francfort, 1734, in-8º. Il y a des exemplaires de format in-4º. Ce n’est point ici, dit Struvius, un catalogue dressé d’après d’autres ouvrages du même genre. Hoffinann ne parle que de livres qu’il avait lus et examinés : il détaille les pièces qu’on trouve dans les grandes collections, indique les auteurs anonymes qu’il est parvenu à découvrir, et ajoute à chaque article des notes littéraires et bibliographiques qui en augmentent l’intérêt. On doit regretter qu’il n’ait pu terminer cet utile travail. Le premier volume ne contient que l’indication des ouvrages qui traitent du droit public de l’Allemagne, des lois fondamentales de l’empire, et de l’élection des empereurs. On doit encore à Hoffmann une excellente édition des Traités de Paucirole et d’autres auteurs, De claris legum interpretibus, Leipzig, 1721, in-4º. (Voy. Fichard), et de nombreuses Dissertations sur différentes questions de droit. On peut consulter pour plus de détails son Eloge dans les Acta eruditorum, anno 1736, pag. 235 et suiv., et dans la Bibliothèque Germanique, tom. xxxiv, pag. 216. W—s.

HOFFMANN ( Tycno ), biographe, né rn Danemark , dans le xv!!!"". siècle , parvint au poste important de secrétaire garde-des-sceaux . Il était membre de la société royale de Londres. On a de lui

Portraits historiques des hommes illustres de Danemark , remarquables parleur mérite , leurs charges et leur no- blesse , ai>ec leurs tables généalo- giques , 1746 , six parties en 2 vol. in-4°« Ce recueil rare et recherché est enrichi de gravures des plus cé- lèbres artistes de Paris, de Londres, de Hollande et de Leipzig. Le papier dont on s’est servi pour les différentes parties , n’est ni de la même grandeur , ni de la même qualité ; ce qui fait con- jecturer qu’elles n’ont pas été impri- mées dans la même ville , ni à la même époque. Ou doit trouver , à la fin du second volume, un cahier sé- paré, intitulé: Mémoires du ci-devant grand’ chancelier de Danemark , comte de Griffenfeld , de l’amiral Adeler et du vice-amiral Tordens- kiold , trois hommes qui , de l’état le plus humble , s’élevèrent par leurs services aux premiers emplois dans leur patrie. L’ouvrage d’Hofï’man a élé traduit en danois, Copenhague, 1777- 79, 5 vol. in-4". Cette édition, écrite dans une langue peu répandue, a, sur la première, l’avantage de quelques additions; mais elle lui est inférieure sous le rapport des gravures, dont les épreuves ne peuvent qu’être très fai- bles. W—s. HOFFMANN (Frédéric), célèbre médecin de l’université de Halle , eu Saxe ; n iquit dans celle ville en i(i6o :