Page:Michel Martin - Livre Henoch ethiopien, Letouzey, 1906.djvu/355

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée





Hénoch demande à Dieu de ne pas anéantir sa postérité.


1. Et j’élevai mes mains dans la justice, et je bénis le Saint et le Grand, et je parlai par le souffle de ma bouche, et avec la langue de chair que Dieu a faite aux enfants de chair de l’homme, afin qu’ils s’en servent pour parler ; et il leur a donné un souffle, et une langue, et une bouche pour qu’ils parlent avec.

2. « Béni sois-tu, ô Seigneur, roi grand et fort dans ta grandeur. Seigneur de toute créature céleste, Roi des rois, et Dieu de tout l’Univers. Ton empire et ta royauté et ta grandeur demeurent à jamais et dans les siècles des siècles, et dans toutes les générations des générations ta puissance 2. Tous les cieux sont ton trône pour l’éternité, et la terre entière est l’escabeau de tes pieds à jamais et pour les siècles des siècles. 8. Car c’est toi qui as fait et qui domines toutes choses, et il n’est pas d’œuvre qui te soit difficile, il n’en est pas une ; et aucune sagesse ne te manque et ne s’écarte de sa vie (qui est) ton trône, ni

______


i U, D, E, P, Y et L, omettent « de chair ». — Q : « aux enfants de Thomme de chair. »

M : u et toute ta puissance est sur les générations des géné- 

rations. »

D, Y : « qui remplis. » 
G : « et tu as affermi toutes choses. » 
T2 et V ajoutent : « à jamais. » 

. La langue de chair, etc. Cf. supra, xiv, 3. — Les derniers mots du verset : et il leur a donné, etc., ne sont qu’une répétition et ont été probablement ajoutés, après coup, à la première partie du verset. . Cf. supra, ix, 4, et Isaïe, lxvi, i. . Ton trône. Cf. Sagesse, ix, 4 : ^c Donnez-moi la sagesse qui est assise près de votre trône. »