Page:Montaiglon - Recueil général et complet des fabliaux des 13e et 14e siècles, tome I.djvu/52

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


III


DU VAIR PALEFROI
(par HUON le ROY.)


Manuscrit F. Fr., n" 887.



Por remembrer et por retrère
Les biens c’on puet de famé trère
Et la douçor et la franchise,
Est iceste œuvre en escrit mise ;
Quar l’en doit bien ramentevoir
Les biens c’on i puet parcevoir.
Trop sui dolenz et molt m’en poise
Que toz li mons nés loe et proise
Au fuer qu’eles estre déussent ;
Ha ! Diex, s’eles les cuers éussent
Entiers et sains, verais et fors,
Ne fust el mont si granz trésors.
C’est granz domages et granz dels
Quant eles ne se gardent miex :
A poi d’aoite sont changies
Et tost muées et plessies.
Lor cuer samblent cochet au vent ;
Quar avenir voit-on souvent