Page:Montaiglon - Recueil général et complet des fabliaux des 13e et 14e siècles, tome VI.djvu/267

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


APPENDICE Nous donnons ici trois fabliaux de Jean de Condé, tirés d’un manuscrit de Rome (Bibl. Casanat.), qui au- raient dû figurer dans le corps du Recueil. Ces fabliaux, dont le dernier a inspiré le conte de La Fontaine, k Psautier, ont été publiés une première fois par M. A. Tobler dans un volume du Litterarischer Verein de Stutt- gart, intitulé Gedichte von Jehan de Condet (p. 1 61-176); ils ont été réédités depuis par M. A. Scheler dans les Dits et Contes de Baudouin et de Jean de Condé, II, 121- 1 3 1 et 27 1-279. Nous reproduisons à peu de chose près le texte de M. Scheler. Des Braies le Priestre. Recorder ai oy maint conte Que priestre(s) ont fait as pluisors honte El ont à leur femme jeii, Et avoec çou le leur eii ; On en conte maint lait reviel. S’en dirai .1. conte nouviel, Qui est estrais d e vérité . ^ FàBL. VI 3Î