Page:Montaigne - Essais, Éd de Bordeaux, 1.djvu/188

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Chapitre 34 :
La Fortune Se Rencontre Souvent au Train de la Raison



L’Inconstance du bransle divers de la fortune fait qu’elle nous doive presenter toute espece de visages. Y a il action de justice plus expresse que celle cy ? Le Duc de Valentinois, ayant resolu d’empoisonner Adrian, Cardinal de Cornete, chez qui le Pape Alexandre sixiesme, son pere, et luy alloyent souper au Vatican, envoya devant quelque bouteille de vin empoisonné, et commanda au sommelier qu’il la gardast bien soigneusement. Le Pape y estant arrivé avant le fils et ayant demandé à boire, ce sommelier, qui pensoit ce vin ne luy avoir esté recommandé que pour sa bonté, en servit au Pape ; et le Duc mesme, y arrivant sur le point de la collation, et se fiant qu’on n’auroit pas touché à sa bouteille, en prit à son tour : en maniere que le pere en mourut soudain ; et le fils, apres avoir esté longuement tourmenté de maladie, fut reservé à un’ autre pire fortune. Quelquefois il semble à point nommé qu’elle se joue à nous. Le Seigneur d’Estrée, lors guidon de Monsieur de Vandome, et le Seigneur de Liques, lieutenant de la compagnie du Duc d’Ascot, estans tous deux serviteurs de la sœur du Sieur de Foungueselles, quoy que de divers partis (comme il advient aux voisins de la frontiere), le Sieur de Licques l’emporta ; mais, le mesme jour des nopces, et, qui pis est, avant le coucher, le marié, ayant envie de rompre un bois en faveur de sa nouvelle espouse, sortit à l’escarmouche pres de Sainct Omer, où le Sieur d’Estrée, se trouvant le plus fort, le feit son prisonnier ; et, pour faire valoir son advantage, encore fausit il que la Damoiselle,

Conjugis ante coacta novi dimittere collum,
Quam veniens una atque altera rursus hyems
Noctibus in longis avidum saturasset amorem,