Page:Montaigne - Essais, Éd de Bordeaux, 1.djvu/235

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



partages, autant de surnoms : cependant l’originel de la tige nous est eschappé. Il y a tant de liberté en ces mutations que, de mon temps, je n’ay veu personne, eslevé par la fortune à quelque grandeur extraordinaire, à qui on n’ait attaché incontinent des titres genealogiques nouveaux et ignorez à son pere, et qu’on n’ait anté en quelque illustre tige. Et, de bonne fortune, les plus obscures familles sont plus idoynes à falsification. Combien avons nous de gentils-hommes en France, qui sont de Royalle race selon leur comptes ? Plus, ce croys-je, que d’autres. Fut-il pas dict de bonne grace par un de mes amys ? Ils estoyent plusieurs assemblez pour la querelle d’un Seigneur contre un autre, lequel autre avoit à la verité quelque prerogative de titres et d’alliances, eslevées au-dessus de la commune noblesse. Sur le propos de cette prerogative chacun, cherchant à s’esgaler à luy, alleguoit, qui un’ origine, qui un’ autre, qui la ressemblance du nom, qui des armes, qui une vieille pancarte domestique : et le moindre se trouvoit arriere fils de quelque Roy d’outre-mer. Comme ce fut à disner, cettuy cy, au lieu de prendre sa place, se recula en profondes reverences, suppliant l’assistance de l’excuser de ce que, par temerité, il avoit jusques lors vescu avec eux en compaignon ; mais, qu’ayant esté nouvellement informé de leurs vieilles qualitez, il commençoit à les honnorer selon leurs degrez, et qu’il ne luy appartenoit pas de se soir parmy tant de Princes. Apres sa farce, il leur dict mille injures : Contentez vous, de par Dieu, de ce dequoy nos peres se sont contentez, et de ce que nous sommes ; nous sommes assez, si nous le sçavons bien maintenir ; ne desadvouons pas la fortune et condition de nos ayeulx, et ostons ces sotes imaginations qui ne peuvent faillir à quiconque a l’impudence de les alleguer. Les armoiries n’ont de seurté non plus que les surnoms. Je porte d’azur semé de trefles d’or, à une pate de Lyon de mesme, armée de gueules, mise en face. Quel privilege a cette figure