Page:Montaigne - Essais, Éd de Bordeaux, 1.djvu/256

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



nostre jugement, et d’abastardir et corrompre l’essence des choses. Les republiques qui se sont maintenues en un estat reglé et bien policé, comme la Cretense ou Lacedemonienne, elles n’ont pas faict grand compte d’orateurs. Ariston definit sagement la rhetorique : science à persuader le peuple ; Socrates, Platon, art de tromper et de flatter ; et ceux qui le nient en la generale description le verifient partout en leurs preceptes. Les Mahometans en defendent l’instruction à leurs enfans, pour son inutilité. Et les Atheniens, s’apercevant combien son usage, qui avoit tout credit en leur ville, estoit pernicieux, ordonnerent que sa principale partie qui est esmouvoir les affections en fust ostée ensemble les exordes et perorations. C’est un util inventé pour manier et agiter une tourbe et une commune desreiglée, et est util qui ne s’employe qu’aux estats malades, comme la medecine ; en ceux où le vulgaire, où les ignorans, où tous ont tout peu, comme celuy d’Athenes, de Rhodes et de Rome, et où les choses ont esté en perpetuelle tempeste, là ont afflué les orateurs. Et, à la verité, il se void peu de personnages, en ces republiques là qui se soient poussez en grand credit sans le secours de l’eloquence : Pompeius, Caesar, Crassus, Lucullus, Lentulus, Metellus ont pris de là leur grand appuy à se monter à cette grandeur d’authorité où ils sont en fin arrivez, et s’en sont aydez plus que des armes : contre l’opinion des meilleurs temps. Car Lucius Volumnius, parlant en public en faveur de l’election au consulat faitte des personnes de Quintus Fabius et Publius Decius : Ce sont gens nays à la guerre, grands aux effects ; au combat du babil, rudes : esprits vrayement consulaires ; les subtils, eloquens et sçavans sont bons pour la ville, Preteurs à faire justice, dict-il. L’eloquence a fleury le plus à Rome. lors que les affaires ont esté en plus mauvais estat, et que l’orage des guerres civiles les agitoit : comme un champ libre et indompté porte les herbes plus gaillardes. Il semble par là que les polices qui dépendent d’un monarque, en ont moins de besoin que les autres : car la bestise et facilité qui se trouve en la commune, et qui la rend subjecte à estre maniée et contournée par les oreilles au doux son de cette harmonie, sans venir à poiser et connoistre la verité des choses par la force de la raison, cette facillité, dis-je, ne se trouve pas si aisément en un seul ; et est plus aisé de le garentir par bonne institution et bon conseil de l’impression de cette poison. On n’a pas veu sortir de Macedoine, ny de Perse, aucun orateur de renom. J’en ay dict ce mot sur le subject d’un Italien que je vien d’entretenir, qui a servy le feu Cardinal Caraffe de maistre d’hostel jusques à sa mort. Je luy faisoy compter de sa charge. Il m’a fait un discours de cette science de gueule avec une gravité et contenance magistrale, comme s’il m’eust parlé de quelque grand poinct de