Page:Montesquieu - Œuvres complètes, éd. Laboulaye, t5.djvu/99

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


83
LIVRE XXIII, CHAP. XVII.


Le moyen infâme qu’employoient les Crétois pour prévenir le trop grand nombre d’enfants, est rapporté par Aristote [1] ; et j'ai senti la pudeur effrayée quand j’ai voulu le rapporter.

Il y a des lieux, dit encore Aristote [2], où la loi fait citoyens les étrangers, ou les bâtards, ou ceux qui sont seulement nés d’une mère citoyenne [3] ; mais dès qu’ils ont assez de peuple, il3 ne le font plus. Les sauvages du Canada font brûler leurs prisonniers ; mais lorsqu’ils ont des cabanes vides à leur donner, ils les reconnoissent de leur nation.

Le chevalier Petty a supposé, dans ses calculs, qu’un homme en Angleterre vaut ce qu’on le vendroit à Alger [4]. Cela ne peut être bon que pour l’Angleterre : il y a des pays où un homme ne vaut rien ; il y en a où il vaut moins que rien.

  1. Polit, liv. II, c. VII.
  2. Polit. liv. III, c V. (M.) Sup. ch. VI.
  3. A. Où la loi fait citoyens les bâtards, mais dès qu'ils, etc.
  4. Soixante livres sterling. (M.)
    _____________