Page:Musique des chansons de Béranger.djvu/340

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


MA GRAND’MÈRE. — En revenant de Bâle en Suisse (chanson ancienne ; le ton est en mi ♭). — 8.
LE MORT VIVANT. — Air des Bossus (vieil air populaire]. — 9.
LE PRINTEMPS ET L’AUTOMNE. — Air de Lanlara (de Doche) ; le ton est en fa. (Béranger n’avait pas choisi de timbre.) — 10.
LA MÈRE AVEUGLE. — Une fille est un oiseau (air de Monsigny dans : On ne s’avise jamais de tout). — 11.
LE PETIT HOMME GRIS. — Toto carabo (ancien air placé dans Cendrillon). — 12.
LA BONNE FILLE OU LES MŒURS DU TEMPS. — Il est toujours le même (air d’Albanèse sur une chanson de Beaumarchais). — 13.
AINSI SOIT-IL. — Alleluia. — 14.
L’ÉDUCATION DES DEMOISELLES. — Tra la la, l’Amour est là. — 15.
DEO GRATIAS D’UN ÉPICURIEN. — Tout le long de la rivière (de Philidor). — 16.
MADAME GRÉGOIRE. — C’est le gros Thomas (air de Propiac dans la ronde de Cadichon). — 17.
CHARLES VII. — Musique de Wilhem ; Béranger a composé cette chanson exprès pour être mise en musique de romance. — 18.
MES CHEVEUX. — Air du vaudeville de Décence. — 19.
LES GUEUX. — Air de la première ronde du Départ pour Saint-Malo (air de Désaugiers, arrangé par Béranger). — 20.
LA DESCENTE AUX ENFERS. — Boira qui voudra, larirette (air du vaudeville de Thibaut, comte de Champagne). — 21.
LE COIN DE L’AMITIÉ. — Air du vaudeville de la Partie carrée (de Doche ; le ton est en majeur). — 22.
L’ÂGE FUTUR. — Allez-vous-en, gens de la noce (air de Rameau, sur une ancienne chanson). — 23.
LE VIEUX CÉLIBATAIRE. — Contentons-nous d’une simple bouteille (Mouret, ancienne chanson de table). — 24.
L’AMI ROBIN. — Air de la Monaco (contredanse). — 25.
LES GAULOIS ET LES FRANCS. — Gai, gai, marions-nous (air des Amours de Bastien et de Bastienne). — 26.
FRÉTILLON. — Ma commère, quand je danse (très-vieil air populaire). — 27.
UN TOUR DE MAROTTE. — La marmotte a mal au pied (chanson savoyarde). — 28.
LA DOUBLE IVRESSE. — Que ne suis-je la fougère ? (chanson de Ribouté, mise en musique par Jean-Jacques Rousseau ; le ton est en si ♭.) — 29.
VOYAGE AU PAYS DE COCAGNE. — Air de la contredanse de la Rosière ou l’Ombre s’évapore, de Désaugiers (vieil air de contredanse ; le ton est en si ♭). — 30.