Page:Musique des chansons de Béranger.djvu/352

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

LA MOUCHE. — Je loge au quatrième étage (musique de Bouffet, sur le Ménage de garçon, de J. Pain). — 255.
LES LUTINS DE MONTLHÉRY. — Ce soir-là sous l’ombrage. — 256.
LA COMÈTE DE 1832. — À soixante ans, il ne faut pas remettre (air de Tourterelle, dans le Dîner de Madelon). — 257.
LE TOMBEAU DE MANUEL. — Te souviens-tu, disait un capitaine (air tiré des Deux Edmond, de Doche). — 258.
LE FEU DU PRISONNIER. — Air du vaudeville de Préville et Taconnet (de Darondeau). — 259.
MES JOURS GRAS. — Dis-moi donc, mon p’tit Hippolyte (chanson de Debraux). — 260.
LE 14 JUILLET. — À soixante ans, il ne faut pas remettre (air de Tourterelle, dans le Dîner de Madelon). — 261.
PASSEZ, JEUNES FILLES. — Air de M. Robiquet (Béranger n’a pas indiqué de timbre pour cette chanson. — 262.
LE CARDINAL ET LE CHANSONNIER. — Je vais bientôt quitter l’empire (air de Tourterelle, dans les Filles à marier. — 263.
COUPLET. — C’est le meilleur homme du monde (air de Philidor). — 264.
MON TOMBEAU. — Air d’Aristippe (opéra de Kreutzer). — 265.
LES DIX MILLE FRANCS. — Te souviens-tu, disait un capitaine (air arrangé par Debraux, et tiré du vaudeville des Deux Edmond, de Doche.) — 266.
——— Air du vaudeville de Préville et Taconnet (de Darondeau). — 266 bis.
LE JUIF ERRANT. — Air du Chasseur rouge (de M. A. de Beauplan). — 267.
——— Musique de M. Gounod. — 267 bis.
COUPLET. — Trouverez-vous un parlement ? (air de Doche, dans Molière à Lyon). — 268.
LA FILLE DU PEUPLE. — Air d’Aristippe (opéra de Kreutzer). — 269.
LE CORDON, S’IL VOUS PLAÎT. — Air du vaudeville des Scythes et des Amazones (de Doche). — 270.
DENYS, MAÎTRE D’ÉCOLE. — Je vais bientôt quitter l’empire (air de Tourterelle, dans les Filles à marier). — 271.
LAIDEUR ET BEAUTÉ. — C’est à mon maître en l’art de plaire (air de Boïeldieu, dans l’Entrevue), — 272.
LE VIEUX CAPORAL. — Air de Ninon chez madame de Sévigné (de Berton). — 273.
COUPLET AUX JEUNES GENS. — Un soir après mainte folie (Béranger n’a pas indiqué d’air.) — 274.
LE BONHEUR. — Musique de M. B*** (M. B*** c’est Béranger lui-même, voir l’Appendice). — 275.