Page:NRF 3.djvu/492

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


482 LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

plan, se transformer peu à peu en un exquis mais sommaire décor, et laisser vide la scène. N'est-ce pas qu'il va falloir l'emplir d'un drame ? Puisque le paysage désormais ne s'enlace plus à nous, ne cherche plus à toucher notre âme, puissent des êtres l'habiter, dont la voix comme celles de Pel- léas et de Mélisande nous bouleverse ! La sobre délicatesse Libéria permet d'imaginer une décla- mation dramatique toute imprégnée de sévérité, une musique toute serrée et nue, et dont l'exprès- sion s'enfermera dans l'enveloppe de la rigueur..

Jacques Rivière.

�� �