Page:NRF 3.djvu/540

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


530 LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

les Marc La/argue, les Louis Mercier. Vous avez Moréas. Un Maeterlinck, un Vcrhaeren, une Noailles écrivent dans noire langue. De toutes parts l'Europe vient à nous. Et M. Rostand nous représenterait..."

De cette salade de noms hétéroclites, et de valeurs lyriques, avouons-le, inégales, nous ne comprenons plus pourqu< M. Gasquet exclut M. Rostand. Après neuf articles contre confusion des genres, M. Gasquet continue à confondre. Ni avions raison de nous défier de ces purs champions du béai

H. G.

o

  1. 9

CAMILLE PISSARRO. (Durand Ruel.)

Comme l'exposition rétrospective des œuvres de Pissai chez Durand Ruel précise et grandit à nos yeux la figure moins glorieux, du moins original, non du moins consciencie des maîtres impressionistes ! C'est toute une vie de recherche qui se déroule devant nous. De Rousseau à Seurat, de Corot Signac en passant par Claude Monet, quelle lutte entêtée p( la réalisation de l'œuvre peinte ! Le propre de Pissarro ce sistait en un tendre amour de la nature potagère, moins paysans que des maraîchers : un Jean-François Millet moi général et sans grandiloquence, qui aurait rencontré l'impn sionisme scintillant. N'y eut-il pas une manière de déviatic dans la ligne de sa carrière ? Cette insatisfaction toujoi nouvelle du métier qu'il tenait en main, cet apprentissaj dix fois répétée d'une autre technique, et jusqu'aux dernier années de sa vie, ne nous prouvent-elles pas qu'il ne trou> jamais son mode d'expression personnel ? Dans laquelle ses diverses " manières " peut-on dire qu'il se soit réalisé plus complètement ? A chacune correspond la conquête d'ui maîtrise suprême, qui réalise chaque fois, parmi de nombreuses toiles solides, mais aigres ou dures, un chef-d'œuvre absolu, ici large et mat, sobre et gris, là diapré et soyeux, là grenu et papillottant, selon la technique. Celui-ci ne représente pas plus Pissarro que celui-là : ils sont distants et admirables.

�� �