Page:NRF 3.djvu/771

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


QUELQUES PROPOS DE WALT WHITMAN 76 1

car je les rapproche toujours : Emerson, Darwin. Darwin était admirablement, magnifiquement non-

entiché de son opinion J'aime la manière de

tous les grands sages, Epicure, Epictète, Emerson, Darwin : la modestie, l'empressement à céder, à voir ce qu'ils pourraient être excusés de ne pas voir. Toute la science moderne est saturée du même esprit, et c'est en cela qu'est son motif d'exister.

Une Langue fabriquée.

Une langue ne peut être fabriquée : elle doit pousser comme poussent les arbres. J'avoue que je doute de l'à-propos d'une langue universelle ; pourtant j'honore et respecte l'ambition de ceux qui se font un idéal en cette matière. Je suis enclin à sentir que cela s'accorde avec l'évolution, fait partie du progrès, qu'il existe des langues diffé- rentes Le langage est une chose qui suit sa

propre voie de développement : il se peut qu'un jour il fonde tous les idiomes en un seul, mais ce n'est pas par un édit des savants ou un pronun- ciamento parti des universités que cela se fera. Une langue universelle doit répondre à de multiples exigences ; elle doit tenir compte des Asiatiques et des noirs autant que de nous autres, elle ne doit rejeter aucune nation, aucune peuplade, quel- qu' éloignées qu'elles soient. Je ne dis pas qu'une langue universelle ne peut naître, mais je suis

�� �