Page:NRF 3.djvu/773

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


QUELQUES PROPOS DE WALT WHITMAN 763

rang élevé, que j'excuse (s'il est besoin d'excuse, ce qui n'est pas) ses écarts de conduite, son dérèglement, son dédain des points de vue con- ventionnels, comme pour Byron, Burns, Goethe. Je trouve Heine tout-à-fait intéressant — dans les plus simples faits qui le concernent aussi bien que dans les plus graves.

Importance des Souverains.

Je ne crois pas que le destin de l'Amérique repose sur le résultat d'une élection présidentielle, de toutes les élections présidentielles, ni le destin de l'Europe sur les discours des rois : ce sont là en vérité les facteurs les moins importants, non les plus importants, du progrès historique. Je soutiens toujours que cela n'importe en rien ce que font les aristocrates, les "gros bonnets", les rois et les présidents, — que ce qui importe absolu ment c'est ce que font les peuples.

Le Saint et l'Homme.

Je ne suis pas un saint et ne me suis jamais rendu coupable de poser pour le saint. Je vois certains de mes amis — certains des plus ardents dans l'éloge — élever en ma faveur quantité de prétentions que je ne voudrais pas soutenir pour moi-même. Je n'ai pas le sentiment non plus

�� �