Page:Naudé - Advis pour dresser une bibliotheque, 1627.djvu/14

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


tous les jours ce que vous avez si bien commencé, et donner insensiblement un tel et si avantageux progrez à vostre bibliotheque, qu’elle soit aussi bien que vostre esprit sans pair, sans esgale, et autant belle, parfaite et accomplie qu’il se peut faire par l’industrie de ceux qui ne font jamais rien sans quelque manque ou defaut, adeo nihil est ab omni parte beatum .


CHAPITRE I

On doit estre curieux de dresser des bibliotheques, et pourquoy.

Or d’autant, Monseigneur, que toute la difficulté de ce dessein consiste à ce que le pouvant executer avec facilité, vous jugiez qu’il soit à propos de l’entreprendre ; il est necessaire, auparavant que de venir aux preceptes qui peuvent servir à cette execution, de vous deduire et expliquer les raisons qui