Page:Nietzsche - Considérations Inactuelles, II.djvu/281

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Elsa, Senta, Isolde, Brunehilde Kundry sont, au contraire, les enfants du romantisme français.

11.

Les héros de Wagner sont les types tout à fait modernes de la dégénérescence ; ses héroïnes sont des phénomènes hystéro-hypnotiques. Wagner peint ici sur le vif, il se conforme à la nature jusqu’à la minutie. La musique est avant tout l’analyse psycho-physiologique d’états morbides et, pour les psychologues de l’avenir, elle peut être plus intéressante au point de vue clinique qu’au point de vue musical. Que ces braves Allemands, en l’écoutent, se plaisent à divaguer sur les sentiments primitifs de la vertu et de la force germanique, c’est là un des indices les plus douloureux de l’état inférieur de la culture psychologique en Allemagne. Nous autres, quand nous entendons de la musique de Wagner, nous sommes à l’hôpital, et, pour le dire encore une fois, cela nous intéresse beaucoup.

12.

De cette musique, qui est la plus mauvaise de toutes les mauvaises musiques, avec son inquiétude et son chaos qui s’avance à l’aventure, de mesure en mesure, de cette musique qui veut signifier la passion et qui est en vérité au degré le plus bas de la dépravation esthétique, je n’ai nulle pitié. Ici il faut faire une fin.

13.

Entre musiciens. — « Nous sommes des musiciens tardifs. Un énorme passé nous est échu en héritage. Notre mémoire ne fait que citer perpétuellement. Entre nous, nous pouvons faire des allusions presque savantes : nous nous comprenons déjà. Nos auditeurs, eux aussi, aiment à nous entendre faire