Page:Normand - Pensées de toutes les couleurs, Calmann-Lévy.djvu/198

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


phants, notre sensibilité est acquise aux malheureux.

Cette question est posée :

— « Qu’aimeriez-vous mieux avoir été ? Un grand bienfaiteur de l’humanité ou un grand poète ? Pasteur ou Victor Hugo, par exemple ? »

Les avis sont partagés. Et — chose étrange ! — tandis qu’un ingénieur et un médecin se prononcent pour Victor Hugo, un homme de lettres en tient pour Pasteur.

Et cela prouve, une fois de plus, le cruel illogisme des ambitions humaines.

Je me félicite de n’être jamais tombé au sort… comme juré. L’idée d’avoir à me prononcer sur la culpabilité de quelques-uns de mes semblables m’eût empêché de dormir