Page:Normand - Pensées de toutes les couleurs, Calmann-Lévy.djvu/238

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


La France ne veut plus d’un « essai loyal » vieux de plus de quarante ans. Elle est prête à acclamer Napoléon IV…

Le Petit Prince hoche la tête. Il sait encore ce sonnet d’Oronte et se sent las d’« espérer toujours ».