Page:Notices sur M. le comte Chaptal, et discours prononcés sur sa tombe, le 1er août 1832.djvu/37

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
( 33 )

çaise ne refusera jamais, disait-il, de souscrire à une dépense utile, elle préviendra de ses vœux toutes celles de ce genre qu’on pourra lui imposer ; mais elle suit avidement l’emploi de la fortune publique ; elle juge avec sévérité les opérations de l’administration. Aujourd’hui la forme du Gouvernement ne permet plus de rien dérober à la surveillance du contribuable ; son œil vigilant est ouvert sur les actes du Gouvernement comme sur nos délibérations ; il approuve ce qui est utile, il condamne tout ce qui est profusion. Avec une nation généreuse et éclairée, on peut tout lorsqu’elle a la conviction d’être bien administrée ; on ne pourrait plus rien si un jour on avait le malheur de perdre sa confiance, ou qu’elle vît se perpétuer les abus et dédaigner ses plaintes. » Retiré pendant quelque temps dans sa belle terre de Chanteloup, il y créa une fabrique de sucre de betteraves, dans le louable dessein de naturaliser dans sa patrie ce nouveau produit du sol européen, et les années postérieures ont prouvé que l’exemple qu’il avait donné n’a pas laissé que d’être utile.

Président, tantôt de l’Académie des sciences, tantôt de l’Administration des hôpitaux, souvent du Conseil du commerce, toujours de la Société d’encouragement, il remplit ces missions honorables avec beaucoup d’exactitude, de prudence et de talent, et l’amitié qu’il obtenait de ses collègues était une de ses plus douces jouissances.

L’amour des sciences n’est pas exclusif de l’amour de la poésie, et l’on a vu plus d’un savant se distraire