Page:Notices sur les rues de Nantes 1906.djvu/34

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
Rue Balen
Quatrième arrondissement. Paroisse de Sainte-Croix.
Du quai Duguay-Trouin à la rue Kervégan.

La rue possède un escalier à chacune de ses extrémités, et n’était pas voie publique avant 1838.

Aucun élément pour expliquer le nom ; serait-ce Henri Van Balen, peintre flamand, qui vivait de 1560 à 1632 ?




Rue du Ballet
Premier arrondissement. Paroisse de Saint-Félix.
Du boulevard Amiral-Courbet à la place du Croisic.

La voie, qui fut ouverte et dénommée en 1837, devrait son nom au Clos Ballet, que l’on trouve cité dans les Archives Départementales (série G, 223, 1468-1751, clergé séculier et régulier). Il y avait aussi une famille de ce nom, un seigneur du Plessis Glain, Président de la Chambre des Comptes de Bretagne.

Dans les premières pièces rencontrées, et même jusqu’en 1865, nous trouvons souvent la désignation de « chemin des Petits Echaliers », pour des immeubles situés sur cette voie.




Petite Rue du Ballet
Mêmes arrondissement et paroisse.
De la rue du Ballet à la rue François-Bruneau.




Rue Banier
Quatrième arrondissement. Paroisse de Sainte-Croix.
De la rue Haudaudine au quai de l’Hôpital.

On l’appela Hohenlinden jusqu’en 1818. En 1820, nous trouvons un acte par lequel la rue est déclarée privée à ce moment.

Le nom qui lui fut attribué est celui de l’Abbé Thomas-

2