Page:Nouvelle cuisinière canadienne, 1865.djvu/221

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
221
CANADIENNE.

Liqueur de citron recommandable. — Enlevez par petits morceaux l’écorce d’un citron, dont vous aurez détaché tout le blanc ; mettez dans une bouteille de bon rum blanc une cuillérée de coriandre, une de fleur de safran, trois clous de girofle, bouchez bien la bouteille ; exposez-la au soleil ou à la chaleur pendant quarante jours ; ce temps écoulé, ajoutez-y une autre bouteille de rum ; faites fondre du sucre blanc avec un peu d’eau en sirop, mettez cela dans la casserole sur le feu pour quelques minutes ; prenez en soin, retirez et mettez en bouteille.

Noyau. — Mettez une livre d’amandes d’abricots dépouillées et concassées dans quatre pintes d’eau-de-vie, deux livres de sucre clarifié, un gros de cannelle ; faites infuser pendant un mois ou deux ; passez au tamis ; ajoutez une livre de sucre fondu dans une pinte d’eau de rivière ; filtrez ensuite.

Petite bière commune. — Prenez une poignée de houblon pour un seau d’eau, une chopine de son et un demi demiarre de mélasse, une tasse de levain et une cuillérée de gingembre.

Ratafia d’anis. — Prenez une livre de sucre blanc pilé et faites bouillir dans un demi demiarre d’eau : lavez trois onces d’anis que vous mettrez sur un feu avec un autre demi demiarre d’eau et retirez avant de bouillir ; laissez infuser une demi-heure dans le sirop ; ajoutez un peu de coriandre avec trois chopines d’eau-de-vie ; exposez cela en cruche au soleil pendant trois semaines, le remuant souvent ; ensuite coulez et mettez en bouteille.