Page:Nouvelle cuisinière canadienne, 1865.djvu/58

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
58
CUISINIÈRE

les sur le gril ; quand ils seront cuits, mettez dans chacun un petit morceau de beurre frais pétri avec de fines herbes, et arrosez-les de jus de citron.

SELLE d’agneau. — Coupez l’agneau par le milieu du corps, conservant les deux quartiers de derrière ensemble, pour en faire une selle ; poivrez, salez et ajoutez gros comme un œuf de beurre, faites rôtir à la broche dans la cuisinière, où vous placerez une pinte d’eau, pour arroser souvent la pièce, qui devra cuire pendant deux heures.


CHAPITRE V.


DU COCHON DE LAIT ET DU PORC EN GÉNÉRAL.


BOULETTES au porc frais. — Hachez bien fin deux livres de porc frais, avec de l’ognon, y mêlant poivre, sel et persil ; roulez cela par boulettes dans la farine, afin de les lier ensemble ; mettez du saindoux dans la poële, et quand il sera chaud, placez les boulettes pour rôtir, les tournant pour faire cuire tous les côtés. Ensuite ajoutez un peu d’eau à la moitié des boulettes, avec poivre et sel, six clous, six têtes de clous ; laissez le tout cuire trois-quarts d’heure, à petit feu. Un verre de vin dedans si vous l’aimez.

COCHON de lait. — On lui tranche la tête aussitôt qu’il paraît sur la table pour ne pas